Les techniques

Il n’est pas question ici de débattre de techniques.

Non pas que nous soyons allergiques à l’idée même de techniques – que nous considérons par ailleurs comme très pertinentes d’un point de vue pédagogique – mais bien parce qu’il est bon de rappeler sans cesse que nous nous adressons à un Corps Humain, à de la matière certes, mais à de la matière vivante, et que le vivant reste toujours pour nous rattaché à une sorte de conscience.

De ce point de vue, la qualité prime toujours sur la quantité, l’Esprit sur la forme, l’Intention sur la technique.

Les techniques sont du même ordre que la théorie: il faut commencer par les apprendre, mais le plus dur consiste à les oublier, à l’instar des gammes, et même de la partition, pour le musicien: elles sont souvent fondatrices dans son apprentissage, mais elles ne feront jamais de la Musique…

Et comme l’écrit très justement Pierre TRICOT – un ostéopathe dont le contenu de ses livres force le respect – :

“Les principaux écueils qui s’interposeront et ralentiront notre avancée seront nos propres modèles”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *