Les séances

Combien de temps?

La séance dure environ 3/4 d’heure: ce temps, relativement long comparé à certains traitements d’une 1/2 heure voire moins, permet d’une part une mise en phase des énergies du patient et du thérapeute et d’autre part laisse un temps d’écoute suffisant pour que le corps – précisons le corps de consciences, autrement dit les consciences corporelles – s’autorise à ouvrir des portes, à dissoudre certaines frontières.

Voilà une différence fondamentale entre une approche fluidique, énergétique et une approche structurelle, de manipulations.

 A quel rythme?

La moyenne des interventions se situe entre 2 et 4 séances.

Un grand nombre d’auteurs(ostéopathes, énergéticiens, homéopathes, médecins…) s’accordent sur un temps d’homéostasie¹  du corps de l’ordre de 21 jours, ce qui correspondrait donc au temps moyen entre 2 séances.

Toutefois, l’expérience montre qu’il est pertinent de ne laisser qu’un maximum de quinze jours d’intervalle entre les 2 premières séances.

Exceptionnellement, par exemple dans des cas de forte dépendance médicamenteuse ou de symptômes violents, l’intervalle peut être réduit à une semaine.

En tout état de cause, il est évident que le travail induit au cours d’une séance ne se limite pas à la durée de celle-ci. On pourrait presque dire qu’il ne fait que commencer. Souvent même, la fin de la séance n’apporte pas tout le soulagement escompté.

A ce propos, dans les 48 heures qui suivent une séance, peuvent apparaître des douleurs et/ou symptômes inattendus, signe positif d’une remise en communication de zones corporelles jusque-là “gelées”; ceux-ci disparaissent généralement à partir du troisième jour.

¹  Dans notre propos, le temps que le corps trouve un nouvel équilibre face aux informations reçues au cours de la séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *